Logo Allmyblog
Logo Allmyblog
Lien de l'article    

POPA-LAND

Bienvenue dans le POPA LAND

Mon Royaume et accessoirement un lieu d'expression sur des sujets d'actualités, drôles, ou un brin de ma vie palpitante ! lol

N'hésitez pas à laisser un message de votre passage

http://samaris.miniville.fr/
Contacter l'auteur de ce blog

CATEGORIES
- Création Littéraire (texte, poème, etc...)
- Création Graphique
- Fiches Culinaires
- Interview de Zincs et Miss

5 DERNIERS ARTICLES
- La Ravoire, Ensemble autrement
- En finir avec les politiciens hors du monde
- W-E Morzine
- W-E Morzine (2)
- JO... oui mais...
Sommaire

10 DERNIERS ARTICLES COMMENTES
- JO... oui mais...
- Eclairages
- En finir avec les politiciens hors du monde
- La Ravoire, Ensemble autrement
- W-E Morzine
- W-E Morzine (2)
- Procuration ? Mode d'emploi
- Il a tout compris et pourtan, il n'avait pas Free
- Sosies saurez-vous les reconnaitre ?
- 30 ans de NiCo : Luce en folie

CALENDRIER
LunMarMerJeuVenSamDim
01020304
05060708091011
12131415161718
19202122232425
262728
<< Février >>

BLOGS FAVORIS
1.Bamboue
Ajouter popa-land à vos favoris

LIENS FAVORIS
- film streaming vf
- streaming vf
- streaming
 Etat des lieux Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

 

Suite de la visite avec une petite vue sur les environs de mon futur fief secondaire (le terme pour les souverain pour désigner leur maison secondaire en quelques sortes ).

 

Un spécimen géant de fossile de Nautile plus connu chez nous comme un escalier en colimaçon de belle facture menant aux collections privées de l'ancien maître des lieux Léon Marès à savoir : les armes en tout genre (épées, sabres, mousquets, hallebardes, dagues, tromblons, etc...) et des objets de l'Extrême Orient ou d'Afrique comme des tenues de Samouraïs, des incisives de Narval (alias la licorne des mers), des peaux de croco, des massues de Papouasie et autres objets chics comme chicha à opium etc...

L'homme n'ayant pas voyagé, c'est un peu notre Tartarin (de Tarascon) Haut-Savoyard.

 

Il a eu la décence de me laisser un costume de l'armée italienne (époque Garibaldi ?) pour accueillir mes futurs hôtes.

 

Voilà le tour du domaine touche à sa fin, je vous raccompagne aux portes de ma demeure.

 

A bientôt mes amis !

 

  Lire les 2 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 14-04-2011 à 22h52

 Quand un logo prend tout son sens Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

 

Le hasard et l'actualité m'ont fait remarquer une curiosité : le logo Quicksilver.

 

Si avant, on pouvait y voit un clin d'oeil certain pour la "grande vague de Kanagawa" célèbre estampe japonaise de 1830 ou 1831.

 

Ou alors une subtile combinaison des deux catégories visées par la marque à savoir les sports nautiques (la vague) et d'Hiver (la montagne enneigée).

 

Et oui, Quicksilver dans l'inconscient collectif c'est avant tout le beau gosse surfeur style Bodhi dans Point Break ! Et plus récemment le freestyler en ski comme Candide Thovex qui le sponsorise depuis 1997.

 

 

Oui d'accord ! Mais aujourd'hui ?

 

Et bien aujourd'hui, un séisme de magnitude 8.9 (ou 9 selon les sources )sur l'échelle de Richter au large de Sendai (qui n'est pas un célèbre tube de Whitney Houston rappelons-le ) générant également un tsunami avec des vagues s'élevant jusqu'à 14 mètres de hauteur  qui ont les conséquences que l'on sait. A savoir des dizaines de milliers de morts, sans compter les disparus et les sans abris...  et la catastrophe nucléaire qui arriva ensuite (cf article précédemment publié sur ce blog).

 

Et vous, ça vous ne interpelle pas ? avez-vous d'autres logos que l'on peut interpréter d'une manière loufoque ? Venez en parler !

  Lire les 3 commentaires | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 08-04-2011 à 00h20

 Big Brother is watching you Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 

 

Aujourd'hui, en allant voir fortuitement ma boite mail rattaché à mon compte de fournisseur internet.

Je tombe parmi les vieux courriels datant de 3-6 mois sur un message qui attire mon regarde.

Ce message est le suivant :

 

 

 

Recommandation de la Commission de Protection des Droits de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi)

Dossier  099 92 349 0 765 0
Date :
17/02/2011 17:51

Madame, Monsieur,

 

Attention, votre accès à internet a été utilisé pour commettre des faits, constatés par procès-verbal, qui peuvent constituer une infraction pénale.

En effet, votre accès internet a été utilisé pour mettre à disposition, reproduire ou accéder à des œuvres culturelles protégées par un droit d'auteur. Cette situation rend possible leur consultation ou leur reproduction sans autorisation des personnes titulaires des droits. De telles consultations ou reproductions, appelées couramment « piratage », constituent un délit sanctionné par les tribunaux.

Cette utilisation a pu intervenir sans votre permission ou à votre insu, peut-être même par un usager non averti. Mais dans tous les cas, en tant que titulaire de l'abonnement à internet, vous êtes légalement responsable de l'utilisation qui en est faite*.

Vous devez en effet veiller à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'un usage frauduleux, en prenant toute précaution pour le sécuriser. C'est une obligation légale, sanctionnée par les tribunaux si elle n'est pas observée**.

 

Que vous reproche-t-on ?

 

On vous reproche un manquement à votre obligation de surveillance.

Ainsi, dans votre cas :

• Des agents assermentés ont constaté que le vendredi 28 janvier 2011 à 20 heures 52 une ou plusieurs œuvres protégées étaient reproduites, consultées ou offertes en partage depuis l'accès à Internet correspondant à l'adresse IP n°***.***.**.**.**.
• Cette adresse avait été attribuée à ce moment par la société France Telecom, votre fournisseur d'accès à Internet, à :

C****** Y***

************

74*** ****** *****

74*** ***** ******

****[.]*******[@]******[.]fr

 

Que risquez-vous ?

 

Si, en dépit de cette recommandation vous invitant à prendre, dans les meilleurs délais, toute mesure utile et faute de mettre en œuvre, de façon effective, un ou plusieurs moyens de sécurisation de votre accès à Internet, de nouveaux manquements à votre obligation de surveillance venaient à être constatés, une contravention de négligence caractérisée pourrait être constituée à votre égard. Le juge judiciaire, saisi par l'Hadopi, pourrait alors prononcer une suspension de cet accès ainsi que, le cas échéant, une peine d'amende.

Quels sont vos droits ?

 

Vous pouvez obtenir des précisions sur les œuvres consultées, offertes en partage ou reproduites à partir de votre accès internet et, le cas échéant, formuler des observations, en contactant l'Hadopi :

• par voie électronique, en utilisant le formulaire accessible à l'adresse
www[.]hadopi[.]fr ;
• par courrier postal, adressé à l'Hadopi, Commission de protection des droits,
4 rue du Texel 75014 PARIS, en utilisant le même formulaire ;
• par téléphone, au
09 69 32 90 90 (appel non surtaxé).

Dans ce cas, vous devez obligatoirement rappeler le numéro de dossier mentionné au début de ce message.

Pourquoi protéger le droit des auteurs ?

 

Sous les apparences séduisantes de la gratuité, les pratiques qui ne respectent pas le droit des auteurs des œuvres privent, en effet, les créateurs de leur juste rétribution. Elles représentent un grave danger pour l'économie du secteur culturel et c'est la survie de la création artistique, sous toutes ses formes, qui est en cause. Pour mieux concilier les avantages d'Internet et le respect de la création, nous vous rappelons que des services en ligne de plus en plus nombreux proposent aujourd'hui des offres légales attractives et respectueuses des droits des créateurs.

Informations

 

• Le rôle de l'Hadopi n'est pas de sanctionner : lorsqu'un dossier le justifie, l'Hadopi le transmet au juge qui seul peut prononcer une sanction.
• En aucun cas l'Hadopi ne réclame de somme d'argent. Toute demande en ce sens relèverait d'une tentative d'escroquerie de personnes malveillantes.
• Vous pouvez consulter le site de l'Hadopi
www[.]hadopi[.]fr pour obtenir des informations sur ses missions, sur le dispositif applicable, sur l'offre légale et sur les moyens de sécurisation.
• Vous pouvez également demander des informations sur les moyens de sécurisation à votre fournisseur d'accès internet.


Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Mireille IMBERT-QUARETTA
Présidente de la Commission de Protection des Droits de l'Hadopi

 

Annexes

 

Code de la propriété intellectuelle

*Article L. 336-3 du code de la propriété intellectuelle :
« La personne titulaire de l'accès à des services de communication au public en ligne a l'obligation de veiller à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'une utilisation a des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires des droits prévus aux livres Ier et II lorsqu'elle est requise.
« Le manquement de la personne titulaire de l'accès à l'obligation définie au premier alinéa n'a pas pour effet d'engager la responsabilité pénale de l'intéressé, sous réserve des articles L. 335-7 et L. 335-7-1.

** Article R. 335-5 du code de la propriété intellectuelle

I.-Constitue une négligence caractérisée, punie de l'amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe, le fait, sans motif légitime, pour la personne titulaire d'un accès à des services de communication au public en ligne, lorsque se trouvent réunies les conditions prévues au II :

1° Soit de ne pas avoir mis en place un moyen de sécurisation de cet accès ;

2° Soit d'avoir manqué de diligence dans la mise en œuvre de ce moyen.

II.-Les dispositions du I ne sont applicables que lorsque se trouvent réunies les deux conditions suivantes :

1° En application de l'article L. 331-25 et dans les formes prévues par cet article, le titulaire de l'accès s'est vu recommander par la commission de protection des droits de mettre en œuvre un moyen de sécurisation de son accès permettant de prévenir le renouvellement d'une utilisation de celui-ci à des fins de reproduction, de représentation ou de mise à disposition ou de communication au public d'œuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires des droits prévus aux livres Ier et II lorsqu'elle est requise ;

2° Dans l'année suivant la présentation de cette recommandation, cet accès est à nouveau utilisé aux fins mentionnées au 1° du présent II.

III.-Les personnes coupables de la contravention définie au I peuvent, en outre, être condamnées à la peine complémentaire de suspension de l'accès à un service de communication au public en ligne pour une durée maximale d'un mois, conformément aux dispositions de l'article L. 335-7-1.

Données à caractère personnel

Loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés (articles 39 et 40)

Les données à caractère personnel recueillies par la Commission de Protection des Droits de l'Hadopi sont enregistrées dans le
« système de gestion des mesures pour la protection des œuvres sur Internet ». Vous bénéficiez d'un droit d'accès et d'un droit de rectification de ces données.
Si vous souhaitez exercer ces droits vous pouvez écrire à la présidente de la Commission de Protection des Droits en joignant une copie d'une pièce d'identité à l'adresse ci-dessus mentionnée en précisant sur l'enveloppe : « droit d'accès ».

 Juste cadillac ! Mais moi je dit que c'est la mort des Nanards tout ça et comme dirait Ruzor "j'suis innocent Madame Le Juge !"

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 31-03-2011 à 01h20

 Les 31 ans de Nadège Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

 

Samedi soir, nous avions tous secrètement rendez-vous à Aix Les Bains pour fêter l'anniversaire de ma cousine Nadège.

 

Fabrice son collègue de travail nous avait laissé à disposition son appartement.

 

On disposa donc des bougies chauffe-plat pour l'effet surprise lorsqu'elle rentrerait dans l'appartement, ce qui ne manqua pas !

 

On s'était bien caché mais tintin "joyeux anniversaiiiiiiiiiiiiiire Nad !"

 

Sur la photo floue, on peut bien visualiser l'effet de surprise et de joie

 

Et c'est parti pour une jolie soirée !

  Lire le commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-03-2011 à 22h52

 Bougies et cadeaux Alerter l'administrateur Recommander à un ami Lien de l'article 
Cliquer pour agrandirCliquer pour agrandirCliquer pour agrandir

 

Il est grand temps de souffler cette bougie !

 

Pour deux raisons : pour célèbrer l'anniv de Nadège ! 


                          pour manger ces 2 jolis (et fort bons) gâteaux !

 

Et attendre l'ouverture des cadeaux !

  Aucun commentaire | Ecrire un nouveau commentaire Posté le 22-03-2011 à 22h34


|<< <<<  10   11   12   13   14  | 15 |  16   17   18   19   20   21  >>> >>|


SYNDICATION
 
Fil RSS 2.0
Ajouter à NetVibes
Ajouter à Google
Ajouter à Yahoo
Ajouter à Bloglines
Ajouter à Technorati
http://www.wikio.fr
 

Allzic en direct

Liens Commerciaux
L'information à Lyon
Retrouvez toute l'actu lyonnaise 24/24h 7/7j !


L'information à Annecy
Retrouvez toute l'actu d'Annecy 24/24h 7/7j !


L'information à Grenoble
Retrouvez toute l'actu de Grenoble 24/24h 7/7j !


Application Restaurant
Restaurateurs, demandez un devis pour votre application iPhone


Fete des Lumières
Fête des lumières : vente de luminaires, lampes, ampoules, etc.


Diffuseur
Acheter un diffuseur d'huiles essentielles

Votre publicité ici ?
  Blog créé le 21-10-2005 à 14h49 | Mis à jour le 20-02-2014 à 09h20 | Note : 8.66/10